Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

solidarité

  • Emission de Delarue sur France2

    Hier soir, l'émission de Delarue m'a laissée perplexe.

    Comme toujours, les vrais problèmes semblent avoir été mis de côté.

    En effet, à la fin, l'animateur était très gêné de l'intervention de Laurence (ex cadre sup'dans une grande fédération sportive de football  )qui est maintenant SDF.

    Elle a osé donner le nom de son ex -employeur qui ,dit-elle, lui doit 30 000 euros, vite, vite on a tourné court!!!

    Surtout, pas de vagues, sinon.....

    M.Delarue aurait-il peur de la rejoindre dans la rue?

    Des questions me viennent à l'esprit:

    Mes parents se sont mariés en 1947  et devaient vivre chez leurs parents (au début de leur mariage ainsi que beaucoup de jeunes couples à cette époque pour cause de ....pénurie de logements!!!!

    Je me suis mariée en 1970 et au début nous avons trouvé un logement au loyer très élevé à Compiègne . Cause:  pénurie de logements!!!

    J'ai vécu ensuite en HLM  au Clos des roses , des amis ont habité  Presles à Soissons.

    Sans aucun problème: appartements propres, loyers modérés, bonne ambiance.

    MAintenant, on parle de ces quartiers avec crainte et personne  ( de ma connaissance) ne veut aller y vivre pourquoi ?

    Dans chaque ville ce doit être le cas, pourquoi n'a-t-on pas parlé de ce problème?

    On n'a pas  évoqué ceux qui dorment dehors parce qu'ils gagnent le smic!!

    Par ex : un cuisinier à 35 heures qui gagnent 900 euros nets à Paris!!

    Etc, etc....

    Cette émission a eu le mérite de soulever des problèmes mais m'a laissée sur ma faim!

    Il faudrait faire des reportages sur les jeunes travailleurs qui quittent la province pour un emploi mal payé à Paris , les retraités (les veuves avec des demi pensions qui paient leur loyer et leurs charges et se privent pour cela de nourriture).

    De nombreux Français ont travaillé dès 14 ans jusque 60 voire plus , non jamais eu de malheurs particuliers "les accidents de la vie" (,selon le nouveau langage qui sévit de nos jours) pour évoquer : divorce, licenciement, deuil, maladie...) et se retrouvent démunis car accablés de charges diverses et variées  en retraite.

    M.Delarue peut faire de nombreuses émissions: que l'on soit jeunes, vieux, malades, femmes, hommes, endettés, sans crédits, la précarité est partout et n'épargne personne !!!

     

  • Un peu d'humour au sujet du RMI:)

    Sur un site j'ai lu une question au sujet du RMI de Laurence Pinault Valenciennes. Elle demandait si ce cas était isolé.

    Lien:

    http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2008/01/25/Le-programme-du-25/01/08

     

     

    Une anecdote que je connais: mon jeune frère (étudiant désargenté) louait une chambre de bonne (au black ,bien sur, à Paris durant ses études) à la compagne d'un ami.

    Celle-ci avait son bel appart ( propriétaire)  dans l'immeuble et possédait un resto en Grèce.

    Elle touchait le RMI et, chaque été, lorsqu'elle retournait en Grèce pour la saison, le RMI lui était envoyé.

    Il y a de cela plus de 12 ans !!!

    Le RMI est une allocation qui est due aux personnes de plus de 25 ans , sans emploi et sans ressources. Si l'on rentre dans ces cases, on y a droit.

    Bien sur, certains "oublient" de déclarer des revenus (loyers, etc...).

    Je me pose une question: Laurence Pinault Valenciennes, ainsi que beaucoup de Rmistes avait-elle la CMU?

    Il semble que le conseil général des Hauts de Seine (financier du RMI) ne porte pas plainte.

    Peut-être n'avons nous pas toutes les données et qu'elle soit innocente. Elle n'est pas seule en cause puisque son compagnon est impliqué.

     

    L'Amour rend aveugle:)

     

    Et puis.....ce n'est pas parce qu'on est riche que l'on aurait pas le droit de frauder comme les pauvres:)

    Pour ma part, face à ces nouvelles j'applique toujours cette phrase:

     

    " Je me dépêche de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. "

     

     

     

  • Les restos du Coeur

    Voici novembre qui annonce les frimas et le retour des" Restos du Coeur".

    Coluche pensait avoir créé ce concept pour un laps de temps réduit.

    Hélas chaque année, les bénéficiaires sont de plus en plus nombreux.

    J'ai lu dans le quotidien "l'Union" ce matin que pour la ville de Soissons, l'an dernier, les Restos ont accueillis 500 personnes.

    Depuis 5 ou 6 ans, il y a des personnes qui travaillent, des retraités du centre ville.( Je connais une veuve de 65 ans qui a bossé 17 ans et élevé 4 enfants. Lorsqu'elle a tout payé :loyer;charges diverses et variées) vit avec 100 euros par mois!!!

    En cette période d'automne , les factures abondent, impôts locaux, fonciers, chauffage ....La liste est longue...

    La France d'en bas peine à remplir les caddies de fruits, de légumes, de viande, de poisson (combien la cabillaud ? etc...)que nous préconisent de manger chaque jour nos chers ( c'est le cas de le dire:) nutritionnistes et gouvernants :)

    http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/67780/Les_Restos_du_c_ur__plus_que_jamais_utiles
    0639d18b79428dc75c1a7f2081e2c64b.jpg

     Automne: telles les feuilles dans la foret, les factures de toutes sortes tombent dans nos boites à lettres:)

    Que restent-ils pour manger?