Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2015

CARNET DE VOYAGES à COULANGES/COHAN

L'Association de Soissons, "Carnet de Voyages" se produira le samedi 18 avril 2015 dans l'église de Coulonges-Cohan à 20h30 pour un spectacle :)

03/04/2015

Porque Maria

 

 

J'ai fait un montage de photos de Soissons et Pierrefonds sur une chanson de Daniel Douay:Porque Maria chantée par l'association "Carnet de Voyages" de Soissons:présidente:Dominique Beaugnon

19/11/2014

Le Madison

 

 

Vendredi 14 novembre 2014 au centre culturel de Soissons par "Carnet de voyages"

 

Le Madison :)

29/10/2014

Carnet de voyages le 11 novembre 2014

 

 

 

Carnet de voyages donnera un concert le 14 novembre 2014  à 20h30 au Centre Culturel du Mail de Soissons                                                                                                           entrée: 10 euros

 

10169233_802018929837032_1583559816693905549_n.jpg

20/10/2014

Plume

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chanson de Daniel Douay

Chanteurs:Carnet de voyages de Soissons (présidente Dominique Beaugnon)

15/10/2014

Pas m'endormir

 

 

 

Marie-Christine et" carnet de voyages"  en Baie de Somme

Le pont de Brooklyn


New York , le Pont de Brooklyn est l'un des plus anciens ponts suspendus des États-Unis. Il traverse l'East River pour relier les arrondissements de Manhattan et Brooklyn.

Long de 1 825 mètres, il a été ouvert à la circulation le 24 mai 1883, après 14 ans de travaux. Pendant cette seule journée 1 800 véhicules et 150 300 personnes l'ont emprunté. Le pont a coûté 18 millions de dollars de l'époque et on estime que 27 personnes ont trouvé la mort pendant les travaux. Son architecte, John Augustus Roebling est mort des suites d'un accident sur le chantier, quelques jours seulement après le début des travaux. C'est son fils, Washington Augustus Roebling, aidé de sa femme Emily, qui mènera le projet à son terme.

 

 

 

 

Le creusement des fondations se fit au moyen du procédé Triger. Un caisson en bois (en forme de cuvette renversée) fut assemblé puis remorqué sur le lieu où devaient être construits les piliers, puis lesté avec du granit pour être immergé. Ensuite à l'aide d'un piston, de l'air comprimé fut injecté dans le caisson afin d'en chasser l'eau pour ainsi permettre aux ouvriers de travailler au sec. Ce procédé a cependant provoqué une hécatombe chez les ouvriers qui travaillaient dans le caisson. En effet, la profondeur maximale atteinte était de 35 m et la remontée se faisait sans palier de décompression. Les accidents ont été très bien décrits, mais pas compris à l'époque.

Quand il fut achevé, le profil aérodynamique du pont n'avait pas encore été mis à l'épreuve. À cette époque, on n'utilisait pas de soufflerie pour réaliser des essais sur modèles réduits. Le concepteur choisit d'être particulièrement prudent et fit construire des armatures six fois plus résistantes que celles qu'il estimait nécessaires. Il put ainsi continuer son ouvrage quand il constata que les câbles livrés par un sous-traitant étaient moins solides que prévu.

En 1884Phineas Taylor Barnum démontra la fiabilité du pont (tout en faisant de la publicité pour son célèbre cirque), en y faisant défiler les 21 éléphants de son cirque.

Sources Wikipédia 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_de_Brooklyn

 

Pont_de_Brooklyn

 

 

 

 

Photos familiales  (Aline R. )

Musique Daniel Douay  : "Going Home"